Si vous avez la volonté de devenir entrepreneur, créer votre propre boîte de nuit peut être l’un des investissements les plus rentables du moment. Si vous êtes le type de personne qui a l’habitude de se coucher tard dans la nuit et aimez travailler en équipe, démarrer votre propre bar ou boîte de nuit peut être le type d’entreprise qui vous conviendrait. Mais avant de vous lancer dans ce type de projet, voici quelques conseils proposés par le patron de Smile Club, une discothèque lilloise. 

1. Créez un concept commercial clair pour votre discothèque. 

Lorsque vous démarrez un projet de boîte de nuit, il ne suffit pas de simplement de trouver un établissement et de commencer à y jouer de la musique. Il faut d’abord penser à un thème ou à un concept qui attirera votre clientèle. Par exemple, vous pouvez créer un club sur le thème des années 80 ou un club haut de gamme de style Las Vegas, mais non à faire les deux à la fois. Pourtant, de nombreux projets de boîtes de nuit réussis comme Le Smile Club ont essayé de travailler avec une idée bien définie, celle de multiplier les thèmes et les ambiances, donc assurez-vous que votre idée et votre concept de discothèque soient clairs et précis.

2. Proposez une grande variété de boissons pour vos clients. 

Selon le patron de Smile Club, quand un bar ou une boîte de nuit possède une sélection très limitée de boissons cela décourage certains types de clients et fait en sorte que vos ventes de boissons soient très limitées. Il s’agit en fait d’une astuce simple ; cherchez ce qui se vend le mieux et gardez-en un stock prêt à être servi à tout moment. Ensuite, proposez une plus petite quantité d’une grande variété de boissons (surtout pour les cocktails) afin de satisfaire les différents goûts.